Chine : il a été forcé de prêcher pour être battu et emprisonné

unsplash-logoPhoto d'illustration de Matt Popovich / Unplash

Song Enguang, un chrétien chinois a été interrogé, battu et emprisonné par des policiers chinois, le 12 mai dernier. Il  a profité de l’agression pour témoigner de Jésus-Christ. 

Quand le policier a su qu’il était prédicateur de l’évangile, il obligeait Enguand à lui prêcher. « Il a exigé que je lui prêche et j’ai commencé a parlé de Jean 3:16. Il m’a interrompu avant que j’aie fini et a commencé à me pousser », explique-t-il, selon les informations rapportées iChretiens.com

Le chrétien a ensuite été conduit dans une salle isolée où il a été insulté et battu. L’interrogation a pris toute une autre allure, quand un policier qui semble connaitre la parole s’en mêle.

« Il a dit: ‘Qui vous a créé?’ J’ai dit: ‘Mes parents m’ont donné naissance’. Il m’a giflé au visage et m’a dit: ‘Dieu t’a créé’. Il m’a encore frappé plus fort. «Si quelqu’un te frappe au visage, que se passe-t-il? J’ai répondu: «Je donne aussi l’autre. Il m’a giflé à nouveau « , témoigne Song Enguang.

L’étudiant en théologie a été arrêté en compagnie de sa femme et deux autres personnes. Ils venaient  d’assister à un culte commémoratif le 12 mai à la Early Rain Covenant Church, en l’honneur des victimes du tremblement de terre survenu dans la province chinoise du Sichuan, il y a dix ans.

Commentez cet article!

A propos Jean Etiome Dorcent 476 Articles
Détenteur d'une maîtrise en journalisme (CFPJ de Paris / Université Quisqueya) et d'une licence en science juridique. Il a des expériences reconnues en journalisme multimédia, en communication / relations publiques et il est webmaster.