Montréal : l’ASEIQ, pour s’entraider entre pasteurs

unsplash-logoCrédit: rawpixel / Unsplash

L’Association des églises interdenominationnelles du Québec (ASEIQ) est une organisation à but non lucratif travaillant au renforcement des liens entre différentes églises protestantes à Montréal.

Il y a environ deux ans, Joëlle Constant, pasteure titulaire de l’Église du Nazaréen Aquarium de Laval (Canada) a eu l’idée de mettre en place cette organisation.

Le but est de « s’entraider fraternellement » sur plusieurs points. « Notre plus grand objectif est d’améliorer la qualité de vie au Québec par l’évangélisation », comme le résume  Alex Jacques, le président de l’ASEIQ, dans une interview exclusive accordée à Radio Éclat.

Aujourd’hui, l’organisation compte sept (7) églises. Les portes de l’ASEIQ restent ouvertes aux leaders qui souhaitent s’y intégrer. Toutefois, le pasteur Jacques envisage de limiter le nombre de membres, conformément aux documents administratifs de l’organisme, question d’efficacité.

« Nous souhaitons garder l’organisation à un niveau gérable », justifie-t-il, rappelant les pasteurs de l’ASEIQ se donnent pour mission de s’impliquer dans les activités des églises sœurs de façon réciproque.

Le travail de l’ASEIQ ne se limite pas seulement aux églises. En effet, cette structure intervient dans le domaine humanitaire. L’ASEIQ a du, en ce sens, apporter un soutien au centre YMCI de Montréal, dans le cadre de l’accueil des immigrants arrivant au Canada récemment.

Ecouter.

Commentez cet article!

A propos Jean Etiome Dorcent 460 Articles
Détenteur d'une maîtrise en journalisme (CFPJ de Paris / Université Quisqueya) et d'une licence en science juridique. Il a des expériences reconnues en journalisme multimédia, en communication / relations publiques et il est webmaster.