Ottawa : messe noire des satanistes, l’Église catholique réagie

La branche ottavienne du Temple satanique a organisé une « messe »  dite « noire »  non loin de la principale église cathédrale de la capitale politique du Canada, le 17 août dernier. Pour l’archevêque d’Ottawa, il s’agit d’une activité provocatrice.

Débaptisations sataniques, spectacles burlesques et rituels lucifériens sont au menu de cette messe. L’événement a été prévu juste en face de la cathédrale Notre-Dame.

«Les rituels sataniques, nous citons, comme le satanisme, sont conçus pour être libérateurs et enrichissants», a indiqué Lucien Greaves, représentant du Temple, sur la page Facebook de l’organisation.

Il poursuit : «Dans le cas d’une messe noire, l’exigence principale est que le rituel soit blasphématoire, potentiellement discordant, et irrévérencieux envers les symboles de superstition et d’autorité arbitraire».

L’annonce de cette activité n’a pas laissé sans réaction l’Église catholique ottavienne.

L’Archidiocèse d’Ottawa qualifie l’événement  de «répréhensible pour les catholiques».

«C’est manifestement une confrontation agressive contre la religion catholique et se veut une expression de discours de haine», a écrit l’archevêque d’Ottawa, Terrence Prendergast, dans une lettre adressée aux membres du clergé.

«Toutes pratiques occultes ont le potentiel d’ouvrir une porte spirituelle dans le royaume du mal en donnant la permission aux démons », croit le leader catholique. Selon le prélat, « Elles invitent les esprits impurs à nuire aux individus impliqués et à des communautés entières ».

Et à qui veut l’entendre, Terrence Pendergast exhorte. « Je vous demande d’aviser toutes les personnes curieuses de cet événement et tentées à y participer de bien vouloir demeurer à l’écart de telles tentations», a ajouté l’archevêque.

Selon un article d’Ottawa Matters, la messe a bien eu lieu et a été, selon un participant, un « succès ». Le journal fait remarquer la présence des protestataires catholiques non loin du bar qui  abritant l’activité luciférienne. 

Une pétition contre cet événement a été mise en ligne et avait récolté plus de 7,860 signatures, le 19 Aout 2019.

Commentez cet article!

A propos Jean Etiome Dorcent 476 Articles
Détenteur d'une maîtrise en journalisme (CFPJ de Paris / Université Quisqueya) et d'une licence en science juridique. Il a des expériences reconnues en journalisme multimédia, en communication / relations publiques et il est webmaster.