Soudan : Le ministre des Affaires religieuses se montre ouvert à la liberté religieuse

Nasr Al-Din Mufreh, ministre des Affaires religieuses du nouveau gouvernement soudanais, a annoncé le 3 novembre, dans un article du journal international arabe Asharq Al-Awsat, que les propriétés confisquées aux chrétiens sous l’ancien régime allaient leur être rendues. Il a aussi invité les Juifs expulsés à revenir au Soudan.

Selon Evangelical Focus, le ministre a déclaré que les chrétiens et les personnes d’autres croyances étaient libres de pratiquer leur foi au Soudan.

Les chrétiens «sont soudanais, et leur religion est du ciel, avec ses valeurs et croyances», a-t-il exprimé dans le journal Asharq Al-Awsat.

Les chrétiens ont été fortement persécutés sous le régime d’Omar el-Bechir. L’ancien président renversé en avril 2019 était au pouvoir depuis 1989.

Il a appliqué la charia (loi islamique) de manière stricte et interdit aux soudanais de quitter l’islam. Les autorités ont démoli ou confisqué des églises.

L’ONG Portes Ouvertes rapporte la démolition d’une église évangélique presbytérienne dans la banlieue de Khartoum en février 2018.

Source et Crédit Photo : Evangeliques.info

Commentez cet article!

A propos Salle des nouvelles 140 Articles
La Salle des Nouvelles de la Radio Éclat vous apporte en tout temps, toutes les dernières actualités chrétiennes du monde en multimédia.