Chine : L’épidémie du Coronavirus ne freine pas l’évangélisation des chrétiens dans les rues

BEIJING, CHINA - JANUARY 25: Chinese women and a child all wear protective masks as they walk under decorations in a park after celebrations for the Chinese New Year and Spring Festival were cancelled by authorities on January 25, 2020 in Beijing, China. The number of cases of a deadly new coronavirus rose to over 1300 in mainland China Saturday as health officials locked down the city of Wuhan earlier in the week in an effort to contain the spread of the pneumonia-like disease which medicals experts have been confirmed can be passed from human to human. In an unprecedented move, Chinese authorities put travel restrictions on the city of Wuhan and neighbouring cities affecting a population of over 35 million. The number of those who have died from the virus in China climbed to at least 41 on Saturday and cases have been reported in other countries including the United States, Australia, France, Thailand, Japan, Taiwan and South Korea. (Photo by Kevin Frayer/Getty Images)

Comme s’ils se ralliaient à la déclaration des apôtres selon laquelle «Nous devons servir Dieu plutôt que les hommes» ( Actes 5:29 ), les chrétiens ont continué à partager avec audace l’Évangile dans les rues de Wuhan, en Chine, l’épicentre de l’épidémie de coronavirus.

Les chrétiens qui partagent ouvertement leur foi risquent non seulement d’être infectés par la dangereuse maladie respiratoire causée par le virus, mais pourraient également faire l’objet de persécutions de la part des autorités.

Malgré les dangers potentiels, Lucille Talusan, correspondante de CBN News Asia, rapporte que les chrétiens de Wuhan répondent aux besoins créés par la crise et, ce faisant, créent des opportunités de partager l’Évangile.

Les croyants, opérant souvent dans la clandestinité pour éviter la persécution et les poursuites par les autorités communistes, profitent du besoin de masques chirurgicaux.

En plus d’aider à prévenir la contraction de la maladie respiratoire causée par le coronavirus, les masques aident également à protéger l’identité du témoin.

Talusan a rapporté qu’un groupe «très courageux» de chrétiens à Wuhan est descendu dans les rues pour distribuer les masques protecteurs. En remettant les masques, Talusan a déclaré : «Ils disent qu’ils sont chrétiens et qu’ils partagent l’amour du Christ et pointent du doigt Jésus pour leur apporter espoir ainsi qu’à leurs familles et à toute la Chine. (…) C’est vraiment une percée.»

Talusan a déclaré que l’incertitude de la crise a contribué à accroître la réceptivité au message du Christ.

Une vidéo partagée par le père Francis Liu de la communauté chrétienne chinoise de justice montre que des sermons encourageants sont diffusés dans leurs communautés par le biais de haut-parleurs placés sur les balcons.

Un chrétien est monté à vélo dans une pharmacie où les gens se sont rassemblés et ont joué un sermon à travers un haut-parleur portable, selon International Christian Concern.

Une autre vidéo partagée montre que des chrétiens distribuaient des masques faciaux et des brochures de l’Évangile aux passants dans les rues. Jouer en arrière-plan était un message diffusé pour répondre à la peur et aux incertitudes de la crise actuelle.

Alors que le gouvernement communiste chinois inclut le catholicisme et le protestantisme basés sur le christianisme parmi les cinq religions officiellement sanctionnées du pays, les activités de ces traditions religieuses doivent être enregistrées et sont soumises à des organismes de réglementation étatiques complexes qui gèrent «tous les aspects de la vie religieuse, y compris les nominations à la direction religieuse, sélection du clergé et interprétation de la doctrine », selon le Council on Foreign Relations (CFR), basé aux États-Unis.

Source et Crédit Photo : Christianheadlines.com

Commentez cet article!

A propos Salle des nouvelles 218 Articles
La Salle des Nouvelles de la Radio Éclat vous apporte en tout temps, toutes les dernières actualités chrétiennes du monde en multimédia.