Nigeria: elle risque d’être exécutée par Boko Haram

Crédit: Facebook.

Le groupe islamique Boko Haram menace de tuer l’adolescente chrétienne Leah Sharibu, au Nigeria. Un ultimatum a été lancé jusqu’au 18 octobre. Leah Sharibu a été enlevée dans un lycée en février dernier.

Âgée de 15 ans, Leah fait partie des 110 jeunes filles qui ont été kidnappées par Boko Haram. Cela s’est passé dans un collège de filles de la ville de Dapchi, au Nord-Est du Nigeria en février dernier.

Quelques semaines plus tard, elles ont toutes été libérées, sauf Leah Sharibu, à cause de sa foi en Jésus. Elle était la seule chrétienne parmi les jeunes filles enlevées. Depuis, les démarches initiées par les autorités pour obtenir sa libération n’ont pas abouti.

Dans une vidéo publiée le 17 septembre, le groupe extrémiste envisage de tuer Leah, le 18 octobre, s’ils n’obtiennent pas ce qu’ils réclament au gouvernement.

«Nous avons contacté le gouvernement, qui nous a ignorés. Alors voici un message de sang. L’infirmière et l’autre sage-femme seront exécutées de la même manière dans un mois, y compris Leah Sharibu.»

La vidéo montre le meurtre d’une sage-femme de 25 ans qui travaillait pour la Croix-Rouge. Elle avait été enlevée avec une infirmière et une autre sage-femme le premier mars près de la frontière camerounaise.

Rebecca Sharibu, la maman de Leah, le cœur déchire déclare aux journalistes :

« Leah serait la prochaine victime à être tuée. Je supplie le gouvernement fédéral de faire tout ce qui est en son pouvoir pour libérer Leah avant l’expiration de l’ultimatum. »

Le président Muhammadu Buhari a appelé la maman de Leah pour lui dire, que  “Leah rentrerait en paix”. Il l’a aussi rassuré que la nation toute entière continuait de prier pour son retour. Entre temps, la vie de  la jeune fille chrétienne est entre les mains de Dieu.

Juldith Oscar Docent

Nos lecteurs aiment aussi!

The following two tabs change content below.
Jean Etiome est détenteur d'une maîtrise en journalisme (CFPJ de Paris / Université Quisqueya) et d'une licence en science juridique. Il a des expériences reconnues en journalisme multimédia, en communication / relations publiques et il est webmaster.

Commentez cet article!

A propos DORCENT Jean Etiome 350 Articles
Jean Etiome est détenteur d'une maîtrise en journalisme (CFPJ de Paris / Université Quisqueya) et d'une licence en science juridique. Il a des expériences reconnues en journalisme multimédia, en communication / relations publiques et il est webmaster.