Pakistan : Asia Bibi déterminée pour une réforme des lois sur le blasphème

La chrétienne pakistanaise Asia Bibi, acquittée le 31 octobre 2018 après avoir passé huit ans dans le couloir de la mort, parce que condamnée à la peine capitale pour blasphème, appelle à une réforme des lois sur le blasphème dans son pays.

Dans l’interview accordée, le 31 août, au Sunday Telegraph, Asia Bibi assure que sa foi chrétienne n’avait jamais faibli et qu’elle n’avait jamais pleuré devant ses filles lorsqu’elles lui ont rendu visite en prison.

C’est sa première grande interview depuis sa sortie de prison. La femme inébranlable de 54 ans, qui a quitté le Pakistan au mois de mai pour le Canada affirme toujours sa volonté pour une réforme des lois sur le blasphème dans son pays, le Pakistan.

«Je prie Dieu que toutes les personnes impliquées à tort dans des affaires de blasphème soient libérées, qu’elles obtiennent la liberté et que Dieu les aide», a-t-elle déclaré. Et son souhait depuis son exil est de voir son pays s’inscrire dans la dynamique de la liberté religieuse telle que préconisée par la charte des nations unies.

Asia Bibi à son plus jeune âge.

«Il devrait y avoir des mécanismes d’enquête appropriés lors de l’application de cette loi. Nous ne devrions considérer personne comme un pécheur pour cet acte [blasphème] sans aucune preuve», a-t-elle ajouté. Face aux persécutions quotidiennes que vivent les chrétiens dans le monde, elle n’a pas manqué également de dire ceci : «Je pleurais seule, pleine de douleur et de chagrin».

Alors, pour plus de sécurité et être à l’abri de l’assaut des extrémistes, Asia Bibi et sa famille envisagent de déménager très prochainement en Europe. Pour l’heure sa nouvelle destination reste inconnue.

Source et crédit photo : www.evangelique.info

Commentez cet article!

A propos Salle des nouvelles 218 Articles
La Salle des Nouvelles de la Radio Éclat vous apporte en tout temps, toutes les dernières actualités chrétiennes du monde en multimédia.