Pourquoi fermer cette crèche ?

unsplash-logoPhoto d'illustration. Credit: Ben White / Unplash

Les responsables de la plus grande église algérienne ont été obligés de fermer leur crèche sous l’ordre des autorités de la ville de Tizi-Ouzou (Kabylie).

Les chrétiens s’interrogent perplexes sur cette décision, dans un contexte où la fermeture d’églises devient courante depuis plusieurs mois.

Les autorités reprochent à Salah Chalah, pasteur de l’Église Protestante du Plein Évangile de « diriger illégalement » ce foyer pour jeunes enfants, qui doit rester fermé « jusqu’à ce que la situation administrative soit réglée. », rapporte Portes Ouvertes.

Salah Chalah a été convoqué au commissariat sans motif réel. « Depuis sa création il y a 14 ans, cette crèche n’a jamais été menacée par les autorités, bien que les locaux de l’église aient été inspectés régulièrement. Cet endroit n’a aucun but lucratif : il n’existe que pour transmettre des valeurs chrétiennes aux jeunes enfants car, dans les crèches voisines, l’enseignement du Coran fait partie du programme officiel. » a déclaré le leader religieux, consterné.

Une vingtaine d’enfants de 1 à 5 ans fréquentaient ce centre. Quatre puéricultrices chrétiennes y travaillent.

« En Algérie, les valeurs islamiques sont inculquées depuis la petite enfance et dans toutes les écoles, et la langue arabe a supplanté le français dans toutes les matières enseignées », lit-on dans cet article l’ONG.

Le 25 mars dernier, de la Direction de l’action sociale, accompagnée par les forces de l’ordre avaient visité la crèche puis ordonné sa fermeture préalablement pour trois semaines.

Commentez cet article!

A propos Jean Etiome Dorcent 442 Articles
Détenteur d'une maîtrise en journalisme (CFPJ de Paris / Université Quisqueya) et d'une licence en science juridique. Il a des expériences reconnues en journalisme multimédia, en communication / relations publiques et il est webmaster.