RDC : deux morts dans la marche des chrétiens

Le président de la RDC Joseph Kabila. Crédit: Facebook

Deux personnes ont été tuées lors de la marche des fidèles catholiques en République démocratique du Congo (RDC), le  dimanche 25 février 2018.

La police a de nouveau réprimé une marche de l’opposition programmée par le Comité laïc de coordination (CLC), une structure proche de l’Eglise catholique.

Les organisateurs avaient pour objectif de forcer le président Joseph Kabila de manifester sa volonté de quitter le pouvoir.

Dès leurs sorties de la messe, les fidèles ont été dispersés par les forces de l’ordre dans la capitale Kinshasa et dans plusieurs autres grandes villes du pays.

Plusieurs sources dénoncent des tirs de gaz lacrymogènes et  à balles réelles.

Ces nouvelles victimes viennent s’ajouter à la quinzaine de morts dénoncée par l’Eglise catholique depuis la première marche en décembre 2017.  

La situation de tension entre l’Eglise catholique et le pouvoir Kabila s’est empirée depuis la répression, 31 décembre 2017.

Alors que plusieurs sources, dont Radio france internationale (RFI) confirme deux morts, les autorités congolaises ne reconnaissent aucun mort. Selon le porte-parole de la police, il n’y a eu qu’un blessé grave qui a été atteint par une balle en caoutchouc.

 

Commentez cet article!

A propos Jean Etiome Dorcent 427 Articles
Détenteur d'une maîtrise en journalisme (CFPJ de Paris / Université Quisqueya) et d'une licence en science juridique. Il a des expériences reconnues en journalisme multimédia, en communication / relations publiques et il est webmaster.