Un Dieu jaloux

unsplash-logoCredit photo: Ben White / Unsplash

Toi qui es Amour et qui nous demandes d’aimer
Dis-nous quelle devrait en être la dimension
L’amour étant parfait et sans condition
Comment garder le juste milieu entre Toi et l’admiré

Le «Je t’adore», nous voudrions le garder pour Toi
Mais un «Je t’aime» s’avère des fois insuffisant
Pour exprimer à l’être cher nos sentiments
Et la flamme qui traverse notre cœur en émoi

Malgré notre connaissance de ta Parole si sévère
Il nous arrive dans nos rapports avec l’autre moitié
De lui accorder dans notre cœur l’espace tout entier
Et d’oublier de t’adresser notre prière

N’entre donc pas avec nous en jugement
Nous dépendons de toi et, seuls, nous ne pouvons rien
L’amour que nous vivons est branché sur le tien
Et nul ne peut aimer un autre s’il ne T’aime avant.

Pasteure Joëlle Constant.

Nos lecteurs aiment aussi!

Commentez cet article!

A propos Jean Etiome Dorcent 373 Articles
Détenteur d'une maîtrise en journalisme (CFPJ de Paris / Université Quisqueya) et d'une licence en science juridique. Il a des expériences reconnues en journalisme multimédia, en communication / relations publiques et il est webmaster.