Chrétiens: cinq choses à éviter sur les réseaux sociaux

unsplash-logoPhoto d'illustration. Credit: rawpixel Unplash

Les réseaux sociaux font aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien. Utilisés à des fins personnelles ou pour les affaires, ils influencent directement ou indirectement notre environnement sociaux numériques.

D’où la nécessité de savoir comment se comporter face à ces nouvelles technologies. Voici une liste non-exhaustive de cinq (5) habitudes à éviter quand vous utilisez les réseaux sociaux comme chrétien.

1- Etre dépendant

L’une des premières choses qui arrive aux grands utilisateurs des réseaux sociaux en général, c’est qu’ils deviennent vite dépendants. Quand vous n’arrivez plus à vous dépasser des réseaux sociaux, sachez que vous n’êtes plus différend de quelqu’un addicté à la drogue ou n’importe quelle autres mauvaises habitudes. A ce stade, vous n’êtes plus libre. Faites donc attention, mes chers amis, car nous sommes appelés à être libre de tout en Jésus Christ.

2- Partager sa vie privée

Beaucoup de chrétiens ne font plus la différence entre leur vie privée et publique sur les réseaux sociaux. C’est dommage ! Imaginez-vous dans votre intimité… sous la douche ou en petite tenue sur votre lit et tout le monde, que vous les  connaissez ou pas,  vous regarde ? C’est très gênant. N’est-ce-pas?  C’est la même  réalité  quand on partage tout ce qui est du domaine de notre vie privée sur les réseaux sociaux. Il est donc important de bien choisir et de penser à deux fois à chaque fois que nous allons publier quelques choses sur les réseaux sociaux.

3- Croire tout ce qu’on voit

Beaucoup de chrétiens pensent que dès qu’un contenu est publié sur internet, particulièrement sur les réseaux sociaux, il est digne de confiance. Au contraire ! A chaque fois qu’une information vous arrive des réseaux sociaux, assurez de bien l’analyser et de bien la peser avant d’y mettre foi. Evitez surtout de le partager ou d’émettre une opinion si vous n’avez pas la certitude quelle est au moins de bonne source.

4- Les mauvaises rencontres

Si les réseaux sociaux peuvent être une bonne source d’information ou même d’édification pour plus d’un, ils peuvent aussi être un lieu regorgeant de mauvaises expériences et de rencontres. Soyez donc vigilent !  Evitez les débats inutiles et les rencontres malsaines.

5- Cultiver l’intolérance

Parfois, un post, une photo, une vidéo ou un simple commentaire suffit pour nous faire sortir de nos gonds.  Mais sachez que chacun peut avoir ses opinions, ses idées. Si vous n’êtes pas d’accord et que vous ne pouvez pas exprimer votre désaccord dans le  calme, vaut mieux se taire. Ne l’oubliez pas, vos traces sur les réseaux sociaux restent même quand vous les effacer.

Avez-vous d’autres idées ? Sentez-vous libre de les partager dans les commentaires.

Nos lecteurs aiment aussi!

The following two tabs change content below.
Jean Etiome est détenteur d'une maîtrise en journalisme (CFPJ de Paris / Université Quisqueya) et d'une licence en science juridique. Il a des expériences reconnues en journalisme multimédia, en communication / relations publiques et il est webmaster.

Commentez cet article!

A propos DORCENT Jean Etiome 350 Articles
Jean Etiome est détenteur d'une maîtrise en journalisme (CFPJ de Paris / Université Quisqueya) et d'une licence en science juridique. Il a des expériences reconnues en journalisme multimédia, en communication / relations publiques et il est webmaster.